THEATRE

1980 : LA GRANDE SHIRLEY

de PIERRE GUENIN avec GINETTE GARCIN, JEAN-PIERRE DRAVEL, SYLVIE POIRET, YVAN BURGER, STEPHANE CLAVREUIL

Comédie créée par Ginette Garcin à la Cour des Miracles et reprise par le Théatre de Dix Heures en 1981.

"LA GRANDE SHIRLEY, c'est la championne de la liberté de la femme, la pionnière du MLF et la directrice d'un magazine anti phallos : OK GIRLS. Mère célibataire et affranchie, son caractère est bien trempé, ses idées bien arrêtées. Et pourtant, elle n'est pas tout à fait délivrée de ses conventions affectives et sociales et n'est pas parvenue à tuer sa trop grande sentimentalité. Elle rêve comme une midinette, voudrait faire sa vie avec un homme, un vrai. Son grand fils, l'empêche de se réaliser pleinement. Lui, il est jeune, il est beau, sans soucis et très courtisé. Shirley, découvre avec stupéfaction que son fils bien aimé préfère les amitiés particulières à la fréquentation du beau sexe. Shirley va se trouver confrontée, à un monde marginal, avec des personnages hauts en couleurs et ira de surprises en surprises. Elle sera tout près de penser que la soi-disant liberté de la femme est aussi précaire que celle des gays.


Sous une apparente légereté, l'auteur assène quelques vérités sur toutes les anomalies de notre société."
Arlette Frazier, Pariscope.


"Satire follement crazy et drôle d'un milieu parisien des années 80"
LE FIGARO

"Comédie drôle, animée par l'abattage de Ginette Garcin"
L'EXPRESS

"Le dynamisme vengeur avec un rien d'humanité et de poésie de Garcin/Shirley"
LE QUOTIDIEN DE PARIS

"Un texte tendre et sarcastique de Pierre Guénin qui nous montre avec justesse et humour ce regard particulier, complice et inquiet d'une mère d'homosexuel"
GAI PIED

"Comédienne connue du cinéma français, Ginette Garcin débute au théâtre à Paris dans une pièce au thème audacieux de l'homosexualité"
AFTER DARK (New York!)


LIVRES

1961
1975
1984
1987
1990


1992
2007


 
1994
Un siècle de cinéma Gay de 1900 à la fin du XXeme siècle, rétrospective réalisée par Pierre Guénin et Fabrice Dupré. Optimal production 2000.